L'usage de données nationales et internationales améliore les prédictions de croissance régionale au Canada

20 Août 2013

Dans un article à paraître dans la revue Economics Letters, Alexandre Kopoin, Kevin Moran et Jean-Pierre Paré (respectivement doctorant et professeurs agrégé et associé au département d'économique) concluent que l'utilisation de données nationales et internationales améliore les prédictions du produit intérieur brut de l'Ontario et du Québec à moyen terme (c'est-à-dire, avec un horizon temporel de moins d'un an). À plus long terme, l'usage de données régionales suffit pour optimiser la capacité de prédiction de l'évolution du PIB régional, ce qui suggère que les chocs de nature nationale et internationale sont transmis assez rapidement aux provinces canadiennes.

“Forecasting Regional GDP with Factor Models: How Useful are National and International Data?” à paraître dans Economics Letters