La dernière conférence du PEP tenue au Cap, en Afrique du Sud, rassemble plus de 130 délégués et experts internationaux pour discuter d’une variété d’enjeux liés au développement

4 Juin 2013

Du 2 au 10 mai derniers, plus de 130 participants venus de 37 pays différents étaient réunis dans la ville du Cap, en Afrique du Sud, pour la 10e rencontre générale du Partenariat pour les politiques économiques (PEP). PEP est un réseau international voué à la recherche et au renforcement de l’expertise locale en économie du développement, dont le siège nord-américain est basé au Département d’économique de l’Université Laval. Pour en savoir plus sur le PEP, consulter la page suivante : http://www.pep-net.org/about/a-propos-du-pep/

Chercheurs, experts internationaux, représentants d’institutions internationales et bailleurs de fonds – tous sont venus assister et participer aux diverses activités, incluant formations, débats et présentations autour d’une variété d’enjeux et de méthodes d’analyse des politiques liées à la croissance et à l’emploi dans les pays en développement.

Le premier objectif de la réunion était de procéder à la sélection finale des projets/équipes de recherche en lice pour l’obtention de subventions du PEP dans le cadre de son nouveau programme de soutien à la recherche « PAGE ». Ce programme, qui a reçu en 2012 un financement de $11 millions des gouvernements canadien (via le CRDI) et britannique (UK Aid), vise à soutenir et renforcer les capacités et l’expertise locales, i.e. issues de et basées dans les pays en développement, pour l’analyse de politiques liées à la croissance et l’emploi – tout en privilégiant les projets issus des pays à plus faibles revenus et des états dits fragiles et/ou en conflit. Les représentants des équipes finalistes ont donc présenté les détails de leur projet devant une audience composée de leurs pairs et d’experts internationaux, dont ceux nommés par le PEP pour en faire l’évaluation.

La présence d’un si grand nombre de chercheurs issus de pays en développement a également été l’occasion pour PEP de contribuer au renforcement de leurs capacités et connaissances, par la tenue d’une série d’ateliers de formation intensive (trois ateliers parallèles de 5 jours chacun – du 2 au 6 mai) dans les plus récentes approches et méthodes/outils d’analyse de la recherche en économie du développement.  Les équipes de projets ont également bénéficié de mentorat et conseils personnalisés, via des rencontres individuelles avec les personnes ressources du PEP.

Enfin, la réunion s’est conclue par une série de conférences (avec panels d’invités et suivis de débats ouverts), organisés en collaboration avec le CRDI et autres institutions participantes, autour d’enjeux spécifiques et implications politiques liés aux thématiques de recherche menée dans le cadre et/ou avec le soutien du PEP.

 Pour plus de détails concernant les différentes activités (formations et conférences) du programme de l’événement, consultez le lien suivant : http://www.pep-net.org/home/page-interne/article/the_10th_pep_general_meeting_development_researchers_and_practitioners_around_the_world_gathered_t/