Impact des effets de pairs sur la consommation de malbouffe et le surpoids des jeunes

17 Mars 2015

Dans un article à paraître dans le Journal of Health Economics, Bernard Fortin et Myra Yazbeck tentent d'ouvrir la boîte noire des effets de pairs sur le surpoids chez les adolescents. À partir des données Add Health sur les écoles secondaires aux États-Unis, ils analysent si ces effets proviennent de la transmission des mauvaises habitudes alimentaires via les repas dans les restaurants de malbouffe. On suppose que les adolescents interagissent en réseaux d'amitié. Les résultats montrent la présence d'effets de pairs positifs, significatifs mais relativement faibles sur la consommation de malbouffe. Le multiplicateur social est estimé à 1,15. Les résultats suggèrent aussi qu'à long terme un repas hebdomadaire additionnel dans un restaurant de malbouffe accroît l'Indice de masse corporel standardisé de 4,45% lorsque les effets de pairs sont ignorés et de 5,11% lorsqu'on en tient compte.

Lire l'article >>>