Arnaud Blancquaert, Nicholas-James Clavet, Jean-Yves Duclos, Bernard Fortin et Steeve Marchand publieront un article dans la revue l’Actualité Économique.

13 Octobre 2016

Arnaud Blancquaert (un de nos ancien étudiants de maitrise), Nicholas-James Clavet et Steeve Marchand (deux de nos étudiants de doctorat) et les professeurs Jean-Yves  Duclos et Bernard Fortin sont les auteurs de l’article intitulé «Taux marginaux effectifs d’imposition : une comparaison Québec-Ontario» qui sera publié dans l’Actualité Économique.

L’article dresse un portrait détaillé des taux marginaux effectifs d’imposition (TMEI) sur le revenu de travail et des taux d’imposition à la participation (PTR) au marché de l’emploi au Québec et en Ontario. L’objectif est de mieux comprendre et de comparer l’impact de la fiscalité et des transferts sociaux sur les incitations au travail dans ces deux provinces.  Le système québécois, relativement à celui de l’Ontario, engendre des TMEI et des PTR élevés attribuables à la réduction rapide des transferts avec le revenu de travail ainsi qu’à une plus grande générosité des transferts pour les familles.  Les TMEI québécois sont particulièrement élevés et variables entre 0 et 50 000 $. Le TMEI des familles biparentales aux revenus d’environ 20 000 $ dépasse même les 125% ; 40% de ces familles biparentales font face à un TMEI qui dépasse 50%. La moyenne des PTR dans l’ensemble de la population est de 41%. Toutefois, pour les individus de 65 ans et plus ayant des revenus faibles, le système québécois engendre des TMEI et des PTR significativement inférieurs à ceux qui découlent du système ontarien.

L’article est accessible ici