Abdelkrim Araar et Jean-Yves Duclos étudient l'effet de réformes fiscales sur la pauvreté et l'équité au Mexique

26 Février 2013

Dans un article à paraître dans la revue International Tax and Public Finance, Abdelkrim Araar, chercheur au PEP (www.pep-net.org) et Jean-Yves Duclos, professeur au Département et membre du CIRPÉE, en collaboration avec Paul Makdissi de l'Université d'Otttawa proposent une méthodologie pour établir si des réformes fiscales peuvent être considérées comme "favorables" aux pauvres. Cela se fait par l'extension de techniques de dominance stochastique, et permet de traiter de réformes fiscales qui peuvent être considérées comme absolument ou relativement favorables aux pauvres par un spectre assez large d'analystes de la pauvreté. Les propriétés statistiques de la méthodologie sont également dérivées afin de rendre l'analyse réalisable à l'aide de données d'enquête. La méthodologie est utilisée pour évaluer le caractère pro-pauvre de réformes possibles à la fiscalité indirecte du Mexique. Cela conduit à l'identification de plusieurs réformes fiscales possibles et favorables aux pauvres dans ce pays. L'article montre également comment ce type d'analyse dépend de la conception de la pauvreté ainsi que de l'impact de réformes sur les revenus et sur l'efficacité du système fiscal.

Référence : Duclos, J.-Y., Makdissi, P. et A. Araar. "Pro-Poor Indirect Tax Reforms, with an Application to Mexico", à paraître dans International Tax and Public Finance
(http://www.cirpee.org/fileadmin/documents/Cahiers_2010/CIRPEE10-01.pdf)