Guy Lacroix est coauteur d’une étude sur l’obésité au Québec à paraître dans le Canadian Journal of Public Health

26 Septembre 2016

« The economic consequences of obesity and overweight among adults in Quebec » constitue la première étude portant sur les conséquences économiques de l'obésité et du surpoids au Québec. L'article examine trois types de coûts directs (hospitalisations, visites médicales et consommation de médicaments) et un type de coûts indirects, la perte de productivité due à l'invalidité. L’analyse repose sur les données de l’Enquête nationale sur la santé de la population pour la période comprise entre 1994 et 2011. L’obésité est associée à un nombre plus élevé de visites chez le médecin, des séjours hospitaliers plus fréquents et une consommation plus élevée de médicaments. Le coût annuel de l'excès d'utilisation des soins de santé et à l’absentéisme au travail est estimé à plus de 2,9 milliards de dollars canadiens en 2011.