Un article étudie les effets de la corruption sur l'efficacité des aéroports

5 Mai 2015

Dans un article à paraître dans la revue «Transportation Research Part A: Policy and Practice», les chercheurs de la Chaire de recherche aéroportuaire, Laingo Manitra RandrianarisoaDenis Bolduc, ainsi que leurs co-auteurs, Yap Yin ChooTae Hoon Oum et Jia Yan, étudient les effets de la corruption sur l’efficacité des aéroports en Europe.  En utilisant des données sur les principaux aéroports européens entre 2003 et 2009 ainsi que  différents indicateurs de corruption, l'étude rapporte que la corruption affecte négativement la productivité  des aéroports et que l’impact dépend de leur structure de propriété. L’évidence montre que les aéroports privés situés dans les pays très corrompus sont moins efficaces que ceux localisés dans les pays moins corrompus. Si  le niveau de corruption du pays est relativement élevé, la privatisation des aéroports engendre des effets inattendus. En effet, la corruption neutralise les gains de  la privatisation en termes d’efficacité et, par conséquent, les aéroports privés deviennent moins efficaces que les aéroports semi-publics et/ou publics.

Effects of corruption on efficiency of the European airports, Transportation Research Part A : Policy and Practice (2015).

La version publiée du papier est déjà disponible; le lien vers l’article est: 

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0965856415000737