Un article estime l'impact du financement public des services de garde sur les comportements et les revenus des familles

8 Avril 2014

Dans un article à paraître dans la revue Canadian Public Policy/Analyse de Politiques, Nicholas-James Clavet et Jean-Yves Duclos rapportent l'impact des trois mesures principales de financement public des services de garde (le crédit d'impôt provincial, la déduction d'impôt fédérale, et les subventions directes aux garderies) sur le revenu des familles, la participation des femmes au marché du travail, et sur les finances publiques québécoises et canadiennes. Les mesures de financement des SDG accroissent considérablement le revenu des familles après impôts, transferts et frais de garde; elles ont aussi un impact plus marqué sur le revenu et sur le travail des femmes monoparentales que sur celui des femmes en couple. Leur abolition entraînerait des économies substantielles sur le plan des finances publiques provinciales, mais affecterait toutefois peu celles du gouvernement fédéral.

http://www.cirpee.org/fileadmin/documents/Cahiers_2012/CIRPEE12-16.pdf