La hausse de la production agricole et des dépenses en santé compensent l'effet de la crise sur le bien-être des enfants

3 Septembre 2013

Dans un article à paraître dans Oxford Development Studies, Luca Tiberti (chercheur du CIRPÉE et PEP) et ses coauteurs, Giovanni Andrea Cornia (University of Florence) et Stefano Rosignoli (IRPET), estiment les effets potentiels de la récente crise alimentaire et économique sur la mortalité des enfants pour les années 2008 et 2009 à l’aide d’un modèle économétrique sur 40 pays de l’Afrique subsaharienne. Bien que cette crise ait négativement affecté le bien-être des enfants, ses effets ont été compensés par l’amélioration significative de certains autres déterminants du bien-être des enfants (en particulier, la production agricole, les dépenses publiques en santé et l’aide étrangère destinée à la santé). L’article peut être consulté à :

http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/13600818.2013.827165#.UiYPsDYz2So