Logo Université Laval
 
 

Marché du travail

Types d'emploi

Les diplômé(es) en économique occupent des emplois très variés selon l'angle et le niveau de la formation. Ils peuvent porter plusieurs titres dont:

  • Analyste des politiques économiques
  • Conseiller économique
  • Agent de recherche et de planification socio-économique
  • Économiste
  • Économiste spécialisé (par exemple économiste agricole, de l'énergie et des ressources naturelles, des placements, du commerce international, du travail, en fiscalité)

Les principaux employeurs sont:

  • La fonction publique et parapublique
  • Les institutions financières et bancaires
  • Les compagnies d'assurance et de placements
  • Les villes et municipalités
  • Les organismes internationaux
  • Les établissements d'enseignement
  • Des organismes divers (syndicats, médias, groupes de pression)

Les titulaires d'un doctorat en économique vont plus spécifiquement oeuvrer dans l'enseignement universitaire ou la recherche scientifique.

Fonctions de l'économiste

Les fonctions confiées sont très diverses et dépendent de l'angle et du niveau de formation. L'économiste effectue des analyses et des recherches sur des sujets comme:

  • L'évolution de la conjoncture économique ou des taux de change
  • L'impact des choix budgétaires du gouvernement sur le chômage, l'inflation, la dette publique 
  • Les politiques fiscales
  • Les politiques de soutien au revenu
  • Les politiques familiales
  • Le développement économique des régions
  • Les perspectives de croissance d'un marché ou d'une entreprise

Il propose et évalue des solutions pour résoudre des problèmes concrets. Par exemple, l'économiste peut être amené à se prononcer sur les questions suivantes:

  • Une hausse du salaire minimum va-t-elle accroître le chômage ou l'inflation ?
  • Quels seraient les effets d'accroître les frais de scolarité ? Les frais des services de garde ?
  • Faut-il oui ou non accroître les tarifs de l'électricité ?
  • Comment peut-on aider les pays en voie de développement ?
  • Le transport en commun est-il vraiment la solution pour réduire l'usage des automobiles ?
  • La mondialisation accroit-elle les inégalités ?

Certains économistes développent et utilisent des modèles mathématiques et statistiques sophistiqués pour prévoir l'évolution de la conjoncture, des cours boursiers, des taux de change ou des exportations. D'autres développent des outils de mesure de la performance d'entreprises ou d'investissements. Enfin, d'autres encore rédigent des bulletins de nouvelles économiques.

Qualités recherchées

Selon Ressources humaines et Développement des compétences Canada, les personnes oeuvrant dans le domaine de l'économique doivent:

  • Manifester de l'intérêt pour les questions économiques et sociales
  • Disposer d'aptitudes pour les mathématiques
  • Posséder une bonne culture générale
  • Communiquer efficacement à l'oral et à l'écrit
  • Être en mesure de vulgariser efficacement les données techniques

Les qualités personnelles suivantes sont recherchées:

  • Curiosité intellectuelle
  • Rigueur
  • Capacité d'analyse et de synthèse
  • Habileté à travailler en équipe
  • Aptitude à la conceptualisation et à la résolution de problèmes

Le bilinguisme et des études supérieures sont des atouts très importants.

Perspectives d'emploi

Selon Ressources humaines et Développement des compétences Canada, les perspectives d'avenir du secteur sont très bonnes. Les demandes en analyses socio-économiques devraient en effet maintenir sa croissance au cours des prochaines années, ce qui favorisera les économistes, les recherchistes et les analystes des politiques économiques. Les débouchés proviendront des départs à la retraite, de la création d'emplois et de la mobilité professionnelle vers d'autres secteurs professionnels connexes.