Logo Université Laval
 
 

Pourquoi choisir l’Université Laval ?

Il existe de nombreuses options pour faire un doctorat au Canada ou ailleurs dans le monde. Le département d’économique de l’Université Laval offre toutefois un environnement de recherche et un cadre de vie qui rendent son programme de doctorat très compétitif. Voici quelques-unes des raisons qui devraient vous amener à postuler à l’Université Laval.

Un programme rigoureux et structuré pour favoriser la réussite

Le programme de doctorat du département d'économique de l'Université Laval est structuré suivant le modèle nord-américain.

  • La première année comprend une série de six cours obligatoires destinés à établir des bases rigoureuses et communes à tous les étudiants en microéconomie, en macroéconomie et en économétrie.  À cela s’ajoute un cours à option qui permet de se spécialiser et de commencer à cerner un domaine de recherche;
  • À la fin de la première année, des examens rétrospectifs vérifient que les étudiants maîtrisent les outils nécessaires pour effectuer de la recherche de pointe;
  • La deuxième année comprend trois autres cours de spécialisation.  C’est également durant cette deuxième année que le projet de recherche doctorale prend forme dans le cadre du séminaire doctoral;
  • Tout au long de son parcours, le progrès de l’étudiant est évalué afin de s’assurer que le doctorat puisse être complété dans un délai de 4 à 5 ans. 

Le programme de soutien financier à la réussite vise également à favoriser la réalisation d’étapes clés dans des délais appropriés (voir la section Le financement des études pour plus de détails).  Le département a donc à cœur la réussite des étudiants dans les délais prescrits et cela, sans compromettre la qualité de la formation.

Haut de la page  

Des activités de formation variées

Outre les cours et la thèse, la formation doctorale se fait également à travers d’autres types d’activités.  Parmi celles-ci, mentionnons :

  • Les séminaires et conférences: les étudiants sont encouragés à assister à des séminaires et à des conférences (nationales et internationales) et à y présenter leurs propres travaux;
  • L’enseignement: à partir de la deuxième année, les étudiants peuvent être engagés à titre d’assistants d’enseignement ou de chargés de cours.  Ces tâches contribuent non seulement à financer les études mais elles visent également à développer les compétences pédagogiques;     
  • Le séminaire doctoral comprend une série d’ateliers visant à développer les compétences nécessaires à la recherche.  Plusieurs thématiques sont abordées comme par exemple « Comment trouver une bonne idée de recherche ? », « Comment effectuer une revue de la littérature ? » ou « Comprendre le processus d’arbitrage des revues scientifiques ».  Les étudiants doivent aussi y présenter régulièrement l’état de leur recherche.     

Haut de la page

Un département réputé pour ses travaux de recherche appliquée

Le département d’économique de l’Université Laval offre un excellent environnement pour travailler sur des projets de recherche appliqués en utilisant des techniques d’analyse de pointe.   Il est particulièrement réputé pour sa recherche en évaluation des politiques publiques dans les domaines suivants :

  • Marché du travail;
  • Environnement, énergie, ressources naturelles et transport;
  • Développement économique;
  • Économie comportementale;
  • Économétrie appliquée;
  • Macroéconomie et finance.

Il comprend environ 25 professeurs, tous diplômés des meilleures universités.  Ceux-ci publient dans des revues prestigieuses et obtiennent régulièrement des subventions de recherche, qui leur permettent entre autres choses de financer des étudiants de maîtrise.  Vous pouvez consulter la liste des publications des professeurs sur le site du département.  Il est aussi possible de consulter en ligne les thèses récentes.

Haut de la page

Un environnement de recherche stimulant

Le département d’économique constitue un environnement de recherche stimulant avec:

  • Le CIRPÉE (Centre interuniversitaire sur le risque, les politiques économiques et l'emploi) regroupe des chercheurs qui s’intéressent notamment au fonctionnement du marché du travail, à l’évaluation de l'impact économique des politiques publiques, à l’étude du fonctionnement des marchés financiers et de leur impact sur l'emploi;
  • Le CREATE (Centre de Recherche en économie de l'Environnement, de l'Agroalimentaire, des Transports et de l'Énergie) est un centre multidisciplinaire qui est constitué de trois axes de recherche, à savoir l’agroalimentaire, l'environnement et l’énergie ainsi que le transport;
  • Le PEP (Partenariat pour les Politiques Économiques) est un réseau international de chercheurs et d'experts en économie du développement, ayant pour objectif principal de promouvoir les capacités locales de recherche et d'analyse de politiques économiques dans les pays en développement;
  • Le LEEL (Laboratoire d’Économie Expérimentale) est un laboratoire de recherche et d’enseignement.  Il permet la réalisation d’expériences sur une multitude de thèmes reliés notamment à l’économie comportementale;
  • La Chaire du Canada en économie des politiques sociales et des ressources humaines dirigée par le professeur Bernard Fortin;
  • La Chaire de recherche aéroportuaire dirigée par le professeur Carlos Ordás Criado.
  • La Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques dirigée par les professeurs Jean-Yves Duclos (UL) et Pierre-Carl Michaud (ESG UQAM).

Haut de la page

Un encadrement personnalisé

Le programme de doctorat du département d'économique de l'Université Laval se veut volontairement de taille moyenne afin de permettre à la fois un programme de qualité et un encadrement personnalisé. En effet :

  • Chaque année, environ une dizaine d’étudiants provenant des quatre coins du monde débutent le programme. Ces étudiants forment une cohorte qui chemine et travaille souvent ensemble pour réussir les cours de la première année et les examens de synthèse;
  • Les étudiants de doctorat ont accès à des bureaux et à une salle d’ordinateurs.  Les bureaux des étudiants se trouvent à proximité de ceux des professeurs, ce qui permet des échanges fructueux.  Les professeurs sont d’ailleurs très accessibles et prêts à aider les étudiants dans leur cheminement;  
  • Le département est localisé dans un bâtiment récent, agréable et inondé de lumière et ce, grâce à un atrium central;
  • Des activités sociales sont organisées plusieurs fois par année; celles-ci permettent de développer une ambiance conviviale entre les professeurs, les étudiants et le personnel de soutien.     

Haut de la page

Un soutien financier substantiel

Les opportunités de financement des études doctorales à l’Université Laval sont nombreuses et variées.  Citons notamment :

  • Le programme de bourses d’exemption des frais majorés pour les étudiants étrangers.  Ce programme permet aux étudiants étrangers de payer les mêmes droits de scolarité que les étudiants québécois pendant les huit premières sessions (une épargne de plus de 10 000$ par an);
  • La faculté des sciences sociales offre un programme de soutien financier à la réussite qui permet à chaque doctorant qui réussit dans les délais prescrits d’obtenir 14 000$ durant ses études;
  • Le département d’économique et ses centres de recherche offrent également des bourses, des contrats d’assistanat et des charges de cours;
  • De nombreuses opportunités d’emploi à l’Université Laval ou dans la région de Québec sont également disponibles. 

En combinant ces différentes sources de financement, la plupart de nos étudiants de doctorat, après avoir réussi les épreuves de la première année, reçoivent annuellement entre 16 000$ et 20 000$ par an.  La section Le financement des études décrit plus en détail le soutien financier.       

Haut de la page

Un environnement francophone mais propice à l’apprentissage de l’anglais

Tous les cours du programme de doctorat en économique sont en français et la ville de Québec est majoritairement francophone, ce qui permet aux étudiants francophones de s'intégrer facilement et rapidement à l'environnement universitaire et social.  Les étudiants ont toutefois de nombreuses opportunités de parfaire leurs connaissances de l’anglais, et ce, à leur propre rythme. Par exemple :

  • Le département offre aux étudiants un atelier d'apprentissage de la communication académique en anglais;
  • L’Université Laval dispose d’une école des langues réputée qui offre de nombreux cours de perfectionnement;
  • La plupart des lectures assignées et des manuels utilisés dans les cours de doctorat sont en anglais et beaucoup de séminaires se déroulent en anglais;
  • Les étudiants ont l’opportunité d’écrire leur thèse en français ou en anglais. 

Haut de la page

Une ville dynamique, agréable et abordable

La grande région de Québec offre de nombreux atouts :

  • Le département d’économique se situe sur le campus principal de l’Université Laval, une cité universitaire située à environ 6 km du centre-ville de Québec;
  • Les logements pour étudiants sont relativement abordables et tous les services nécessaires sont disponibles sur le campus ou dans un voisinage immédiat;
  • Le PEPS, un grand centre sportif, se trouve à la disposition de la communauté universitaire et offre une grande variété de services (piscine olympique, pistes de course, murs d’escalade, etc.);
  • Un système de transport en commun efficace permet de rejoindre facilement les différents points d’intérêt de la région, dont notamment la vieille ville fortifiée, un joyau du patrimoine mondial;
  • Québec, capitale de la province de Québec, est une ville dynamique sur le plan culturel avec une multitude de spectacles et de festivals en été comme en hiver;
  • L’économie de la ville est fleurissante avec un taux de chômage inférieur à 6%;
  • En tenant compte du niveau des salaires, le coût de la vie à Québec y est très abordable.  Le loyer moyen pour un appartement est parmi l’un des plus bas comparativement aux autres grandes villes canadiennes;
  • La ville de Québec est très sécuritaire avec un des taux de criminalité en milieu urbain les plus bas en Amérique du Nord;
  • La région est un paradis pour les amoureux de la nature avec des montagnes, des rivières et des lacs à moins d’une trentaine de minutes du centre-ville;
  • Québec fait partie du Canada, un pays multiculturel dont l’économie est vigoureuse et qui jouit d’un indice de développement humain parmi les plus élevés au monde (6e position mondiale en 2011).  

Haut de la page