Logo Université Laval
 
 

Conditions d’admission

Pour être admis dans le programme de doctorat en économique, vous devez normalement avoir :

  • un diplôme de maîtrise (ou un niveau jugé équivalent, comme par exemple un D.E.A.) en économique;[1]
  • une bonne maîtrise du français (lecture, écriture et compréhension) et de bonnes bases en anglais (lecture et écriture). Voir les exigences linguistiques ci-dessous.

Pour les titulaires d’un diplôme dans un autre domaine que l’économique :

  • Votre demande sera examinée avec beaucoup d'intérêt si vous possédez un diplôme de maîtrise en mathématiques, en statistique ou dans toutes autres disciplines qui utilisent de manière intensive les mathématiques; 
  • Vous devriez d’abord postuler à notre programme de maîtrise en économique si vous avez un diplôme dans un domaine qui est de nature moins quantitative.  Si vos résultats le permettent, vous pourrez ensuite transférer dans notre programme de doctorat. 

Exceptionnellement, le titulaire d’un baccalauréat (ou niveau équivalent, comme une licence) peut être directement admis au doctorat si son dossier académique est remarquable et/ou ses capacités à effectuer de la recherche sont clairement démontrées.   

Le fait de satisfaire aux conditions minimales d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission au programme puisque seuls les meilleurs dossiers sont retenus.  La qualité de votre demande sera évaluée par la direction de programme sur la base des critères suivants :

  • Les notes que vous avez obtenues au baccalauréat (premier cycle universitaire) et à la maîtrise, particulièrement dans les cours de nature quantitative (p.ex. économétrie, mathématiques pour économistes).  La préférence est accordée aux candidats qui ont maintenu une moyenne égale ou supérieure à 3 sur 4,33 (70%) ou l’équivalent dans d’autres systèmes de notation (par exemple la mention « assez bien »).
  • Votre niveau de formation en mathématiques et en statistique appliquée à l’économie.  Pour réussir dans le programme, vous devez être à l’aise avec les différentiels et les intégrales, le calcul matriciel et les techniques d’optimisation couramment utilisées en économique.  Vous devez également être à l’aise avec les probabilités et les statistiques.
  • Votre niveau de formation en microéconomie, macroéconomie et économétrie.  Vous devriez normalement avoir suivi des cours avancés dans ces trois domaines, c’est-à-dire, des cours qui utilisent des modèles mathématiques.
  • La date du dernier diplôme que vous avez obtenu.  Normalement, votre dernier diplôme ne devrait pas dater de plus de quelques années.  En effet, les étudiants qui effectuent un retour aux études plusieurs années après les avoir quittées ont souvent plus de difficultés à réussir leurs études de doctorat.
Exigences linguistiques

Pour le français :

  • Le candidat diplômé d’un établissement universitaire non francophone et dont la langue maternelle est autre que le français doit, pour être admissible, faire preuve d’un niveau minimal de connaissance de la langue française par:
    • Un résultat d’au moins 785 à l’examen de compréhension du français du Test de français international (TFI) (score global).
    • Ce test doit avoir été passé depuis moins de trois ans et le candidat doit fournir, avec la demande d’admission, un document officiel attestant le résultat.
    • L’étudiant peut aussi prouver sa maîtrise du français en fournissant les résultats d’autres tests internationaux reconnus.  Il doit alors démontrer qu’il a atteint un niveau équivalent à celui qui est requis.   

Pour l’anglais : 

  • La plupart des manuels, des articles académiques et des séminaires sont en anglais. Le cadidat doit donc obligatoirement avoir une connaissance de l'anglais lui permettant de lire et de comprendre cette langue. Idéalement, le candidat devrait aussi ètre capable de rédiger des textes académiques en anglais.